Test Spore Hero

Le par Nathalie M.  |  0 commentaire(s)
Test Spore hero

La licence Spore fait pour la toute première fois son apparition sur Wii. A la différence de la version PC, ce Spore Hero se présente sous forme d'un jeu d'aventure. Il est toujours question de modeler une créature, de l'affubler de nouveaux éléments pour la développer et la personnaliser selon vos goûts. Mais cette fois, le jeu se veut plus accessible, plus simple, plus enfantin.

Un Spore pour enfant

Spore sur PC a proposé aux joueurs une expérience de jeu assez poussée, captivante, au moins pour ceux qui se sont laissés aller au plaisir de la création, puis de l'évolution. Depuis, EA et Maxis ont décidé de décliner leur licence en différents titres, en commençant pas un opus DS qui déjà, faisait fi de nombreux détails de la source originelle. Aujourd'hui nous parvient ce Spore Hero qui, lui aussi, proposera une aventure différente de celle connue sur PC. Pour le décrire, il suffit d'une comparaison simple. Ce Spore Hero est à Spore, ce que MySims est au Sims, une déclinaison destinée aux plus jeunes. Oubliez donc la profondeur du gameplay de Spore premier du nom et attendez-vous à un jeu simplifié à l'extrême.

Spore Hero Spore Hero (14)

Mais à la différence d'un MySims qui sait proposer du contenu et une certaine cohérence à ses joueurs, Spore Hero lui se contente de peu. Aussi, le joueur évoluera dans des environnements gais, colorés et fera la connaissance de créatures charmantes, dont les petits bruits perçus ont tendance à les rendre très attachants. Bref, du MySims tout craché en quelque sorte, sauf qu'ici, le héros ne cesse de se faire et se défaire au gré de vos envies et besoins. Vous évoluez dans un jeu d'aventure, mêlant jeu de plate-forme et personnalisation de personnage. Rien de bien difficile à assimiler, Spore Hero se contente du minimum. Si un vague semblant de scénario vous donnera l'impression de guider vos pas dans les tous premiers moments de jeu, à la longue, vous enchaînerez les missions sans trop savoir pourquoi, ou juste parce qu'il faut bien avancer. Le challenge n'est pas au rendez-vous, la motivation non plus. On suppose que même les plus jeunes pourraient s'y ennuyer, c'est dire...



Une aventure redondante

Les bribes du scénario sont assez fugaces. Tout est dit dans la cinématique de lancement, soyez attentifs sous peine de ne pas comprendre pourquoi vous allez évoluer dans le jeu. Donc, la petite créature que vous incarnez et qui ne ressemble à rien en début de partie semble être l'Elue, la seule créature capable de venir à bout d'une autre créature particulièrement hostile à la planète et à ses habitants. Vous voilà donc chargé d'une mission, et non des moindres, qu'il vous faudra remplir petit à petit. Avant de vous confronter au danger, vous devrez dans un premier temps faire évoluer votre propre créature, la développer et l'adapter au besoin du moment.

Spore Hero (15) Spore Hero (16)

Vous assistez donc à votre propre naissance, l'éclosion de votre oeuf, sous les yeux d'une créature locale qui rapidement, vous prend sous son aile pour vous expliquer les bases de l'aventure. Très vite, vous comprenez qu'il va falloir combattre et que les fruits sont une source de vie. Et très vite aussi, votre "tuteur" vous laisse voler de vos propres ailes et vous conseille de parler à d'autres créatures de la zone. C'est ainsi que vos parties se déroulent : vous parlez avec les créatures de la zone, celles-ci vous proposent une mission que vous relevez et qui vous fera gagner quelques nouveaux éléments de personnalisation. Vous évoluez ainsi de l'un à l'autre jusqu'à ce que plus personne n'ait besoin de vous dans la zone. Dès lors, vous passez à la suivante et ainsi de suite. Le titre tente de vous masquer sa grande linéarité mais vous comprendrez très vite que vous n'avez pas vraiment de liberté d'action.

Spore Hero (17) Spore Hero (10)

Heureusement pour le joueur, les missions se montrent assez variées : vous pourrez combattre, rendre horrible une créature, danser, chercher une autre créature, en piéger une autre, etc... On apprécie cette diversité, sauf lorsqu'il est question de combattre 15 fois la même créature ou de la battre X fois sur une épreuve de danse. On fait mieux pour meubler une aventure...

Spore Hero (11) Spore Hero (12)

Afin de vous ralentir dans votre avancée, les développeurs ont intégré quelques points et objectifs annexes. On vous conseillera donc de fouiller la zone pour récolter tous les éléments de personnalisation, des éléments qui vous seront parfois utiles selon les environnements traversés. Comme les cartes ne sont pas gigantesques, on patientera à trouver autant de pièces que possibles. Par ailleurs, pour en gagner d'avantage et étoffer encore plus vos possibilités de personnalisation, la zone comprendra d'autres objectifs : il vous faudra par exemple combattre toutes les créatures présentes, en nourrir un certain nombre, trouver tous les squelettes, etc... Là encore, rien n'est obligatoire, mais pour ne pas terminer le jeu en une poignée d'heure, il est préférable de s'attarder sur certains d'entre eux, voire tous selon la motivation.

Spore Hero (13) Spore Hero (5)

Le titre semble miser sur l'aspect combat, très présent dans le jeu en solo, mais aussi en multijoueurs. Ce n'est pas en revanche ce que l'on préfère dans le jeu. Au fil de l'aventure, vous apprendrez de nouveaux coups à réaliser avec le Wiimote et le Nunchuck réunis. De plus en plus difficile, il vous faudra une créature préparée et si possible, un peu plus forte que votre adversaire pour vous garantir la victoire. Mais la défaite est rarement de mise, même si vous optez pour un seul et même coup en cours de combat.



L'aspect création

Pour un titre issu de la licence Spore, le côté création et personnalisation de créature était donc attendu. C'est sur cet aspect que le titre nous décevra le moins. Votre créature de base dispose d'une trentaine de forme, selon si vous souhaitez qu'elle soit plutôt du genre horizontale, verticale, bedonnante, râblée, etc... Ensuite, les éléments se distinguent en différentes parties du corps : les yeux, les bras, les mains, la bouche, les pieds, etc... Plus vous ramasserez d'éléments en cours de la partie, plus chacune de ses parties viendront s'enrichir. Notez que la personnalisation dîte de base, comprend aussi le choix de la couleur. Ici aussi, vous aurez réellement matière pour trouver celle qui vous correspond le mieux.

Spore Hero (6) Spore Hero (7)

Chacun des éléments trouvés disposent de caractéristiques. Plus vous avancez dans le jeu, plus ceux-ci se montreront plus performants dans leur domaine : une bouche sera plus "mordante", les mains plus efficaces à donner des coups, les pieds vous permettront de sauter plus loin, etc... Si ces éléments de bases se montrent comme des incontournables, vous devrez également penser à vous affubler d'autres appendices tout aussi utiles. Aussi, certains vous donneront de nouvelles aptitudes : les ailes vous permettront de voler, les nageoires de nager, etc... Ces derniers seront essentiels pour évoluer sur certaines zones et devront donc être votre priorité quand il s'agira d'équiper votre créature. On vous conseillera également tout éléments permettant de vous régénérer en cours de combat. Certes, cela n'aide pas à la difficulté du jeu, mais puisqu'ils existent, autant les utiliser. D'autres vous apporteront quelques petits coups de pouce qu'il serait dommage de négliger.

Spore Hero (8) Spore Hero (9)

Par contre ne croyez pas qu'il suffit de ramasser un élément pour vous en équiper. Ceux-ci ne font que rejoindre vos possibilités mais doivent s'échanger contre de la menue monnaie pour être équipé. Et il va sans dire que plus les éléments sont intéressants, plus ils vous coûteront cher. Vous trouverez cette monnaie d'échange dans les cristaux bleus, placés à plusieurs reprises à travers les zones. Comme il se peut que vous soyez vite à cours de cristaux, vous ne pourrez transformer votre créature comme vous le souhaitez. Il faudra alors faire preuve de patience et attendre une meilleure récolte.

Spore Hero (3) Spore Hero (4)

Enfin, tous ces éléments se placeront où vous le souhaitez sur le corps de votre créature. A vous de faire jouer votre imagination, de mettre au monde une créature immonde ou au contraire, une plus traditionnelle.

 



Conclusion

Spore heroSpore Hero est à prendre pour ce qu'il est : un jeu destiné au jeune public, donc adapté à leurs capacités (de prise en main et non pas intellectuelles). De Spore, il n'en garde que le nom et le seul aspect de création qui, soit dit en passant, est ce qu'il y a de mieux dans le jeu. Mais ce dernier se perd malheureusement dans un ensemble sans saveur. On s'ennuie à répéter encore et toujours les mêmes missions, à se lancer dans des combats qui ne posent aucune difficulté, à visiter des petites zones pour meubler un contenu trop faible.

Spore Hero est donc à considérer comme un jeu indépendant de Spore, une variante destinée aux plus jeunes, mais une variante amoindrie. Il n'est même pas sûr que cela les séduisent tant ils pourront se trouver frustrer de ne disposer de si peu de points commun, avec le jeu de leurs parents.

 

 

 



+ Les plus
  • L'éditeur de créature très fourni
  • L'ambiance
  • La bande son
  • La prise en main facile
- Les moins
  • Un contenu peu varié
  • Des combats trop gentils
  • Un scénario un peu faible et trop absent

Notes

  • Graphisme Nul doute que ses environnements gais et colorés séduiront les plus jeunes, qui auront l'impression d'évoluer dans un dessin animé. Les détails sont suffisants pour créer une ambiance sympathique, les décors se montrent eux assez variés pour garantir les découvertes.
    8/10
  • Bande son Un peu comme les MySims, les créatures de Spore Hero ont eux aussi droit à leurs petits bruitages très mignons. Electronic Arts et Maxis ont un savoir-faire en la matière et le mettent ici en œuvre. Les musiques sont elles aussi très bien choisies et entraînent le joueur dans l'aventure.
    8/10
  • Jouabilité Le jeu dispose de tous les atouts pour s'adresser aux plus jeunes. La prise en main est donc simple et rapide et ne devrait prendre personne à défaut. L'éditeur de créature est lui aussi très clair. Cette grande simplicité globale risque en revanche de lasser des joueurs plus aguerris.
    7/10
  • Durée de vie La durée de vie du jeu n'est pas énorme. Comptez une petite dizaine d'heures pour parcourir toutes les zones. Un mode multijoueurs permettra peut-être de faire durer l'existence du jeu, un mode permettant à deux joueurs de s'affronter en combat. Mais il pourra aussi lasser très rapidement.
    6/10
  • Scénario On comprend qu'il faut lutter contre une sorte de "force rouge" néfaste, mais ce point du scénario se noie dans une succession de quêtes indépendantes les unes des autres. On perd donc vite l'objectif de vue et l'on se contentera d'enchaîner les défis. Le scénario aurait gagné à être plus fouillé et mieux amené.
    5/10
  • Note générale Que les joueurs PC qui s'attendaient à revivre une expérience similaire à celle offerte pas Spore soient prévenus : cette version Wii n'est pas une adaptation, mais bien une variante de la licence. Jeu d'aventure orienté jeune public, ce jeu Wii ne séduira pas un public averti. Trop simple, trop basique, le titre ne délivre pas vraiment de surprises.
    6/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire