Test Tom Clancy's End War

Le par Franck P.  |  0 commentaire(s)
test tom clancy end war ps3 image presentation

C'est au tour d'Ubisoft Shangai de nous proposer un jeu que l'on espère tous aussi réussi que possible à savoir Tom Clancy's End War. Pourquoi espérer sa réussite nous direz-vous ? Tout simplement parce que ce jeu tente de valider enfin l'idée que l'on peut faire un jeu de Stratégie en Temps Réel sur console malgré un handicap de poids : une manette limitée en boutons face à un duo clavier souris nettement plus paramétrable.

Introduction

Si l'on vous dit, là tout de suite, Tom Clancy, peut être penserez-vous à ces dizaines d'ouvrages publiés par l'ancien conseiller en sécurité du pentagone et de la CIA, tel que Octobre Rouge, Le cardinal du Kremlin ou bien encore Sur Ordre. Plus probablement, vous nous citerez tout de go les divers licences vidéoludiques qui portent son nom à savoir les Splinter Cell, les Rainbow Six ou encore pourquoi pas les Ghost Recon Advance Warfighter. Dans les deux cas vous aurez donc raison.


test tom clancy end war ps3 image (1)     test tom clancy end war ps3 image (2)

Mais cette fois-ci ce n'est ni pour les œuvres livresques de sieur Tom, ni pour les précédentes licences en matière de jeu vidéo de Mister Clancy que l'on est sur le pont. Car cette fois, l'ambition de ce nouveau titre est de proposer un STR sur console. En disant cela on mesure toute l'étendue du travail à accomplir pour faire un STR qui soit jouable avec un matériel bien inadapté qu'est la manette. Mais, faire toujours mieux, c'est ce qu'a décidé de réaliser Tom Clancy's End War.

Le troisième conflit planétaire

On a commencé par vous remémorer toutes les raisons pour lesquelles le patronyme de Tom Clancy vous est familier. On sera donc d'autant plus à l'aise pour vous conter le scénario de ce jeu. Comme à l'accoutumée avec ce fin tacticien, nous sommes quelques années dans le futur, alors que l'or noir se fait de plus en plus rare. Trois blocs se font plus ou moins face : les Etats Unis, l'Europe et la Russie. Quid de la Chine alors? Et bien sans le dire, il apparait que son besoin criant de pétrole la grève tant et plus qu'elle ne fait pas office de partenaire à nos trois larrons.


test tom clancy end war ps3 image (3)     test tom clancy end war ps3 image (4)

La Russie, voyant la pénurie s'installer d'autant plus vite que l'Arabie Saoudite a plongée dans le chaos, décide de se prémunir en augmentant grossièrement le nombre et la puissance de feu de ses troupes. Pendant ce temps, les deux autres camps qui sont loin des alliés enamourés du vingtième siècle, parviennent à coordonner le projet sur lequel les Américains achoppent depuis bien longtemps : réaliser un bouclier antimissile grâce au maillage satellitaire.


test tom clancy end war ps3 image (5)     test tom clancy end war ps3 image (6)

Cette révolution technologique rend alors toute utilisation de missiles atomiques inutile et un accord sur la non utilisation des missiles nucléaires est signé. Seulement voila, les affrontements ne peuvent être évités. C'est donc un retour aux origines de ce qu'est un conflit auquel nous avons droit, étant entendu que, bien sûr, les troupes sont équipées de matériels moderne. Il va donc falloir aller défendre sa peau sur la ligne de front et non se contenter de lancer des missiles depuis un poste de commande bunkerisé. Enfin, ce sont  les troupes qui vont s'en charger puisque vous êtes aux commandes de tout ceci.


test tom clancy end war ps3 image (7)     test tom clancy end war ps3 image (8)





I speak Mili fluently

C'est à ce point du test que l'on entre dans le vif du sujet concernant ce jeu : la maniabilité. Après tout combien de fois nous a-t-on promis, juré-craché sur la vie du chien de mémé que l'on allait être scotché ? Beaucoup trop semble-t-il. Mais il appert que les promesses ont été tenues par les développeurs. On a ainsi droit, pour une fois, à un STR jouable sur console. Comment cela est-il possible ? Et bien les raisons sont multiples. La première est que les actions à mener sur le champ de bataille ne sont pas légion. Attaquer, défendre, soutenir, prendre position sont au menu bien sûr, mais point besoin de se constituer des ressources ou construire des bâtiments pour avancer.


test tom clancy end war ps3 image (9)     test tom clancy end war ps3 image (10)

Cela limite donc d'autant les commandes affectées. La seconde tient au principe de l'ordre que l'on donne à ses troupes. Celui ci s'établit toujours selon trois constantes que sont Qui, Quoi et Où. Bien loin du fameux DPIF (Direction, point à atteindre, Itinéraire et formation) de l'armée française et de ses MRT, il suffit de déterminer quelle unité (unité 1 par exemple) va faire quoi (aller à, attaquer, etc) et où (cible 2, Alpha, etc). Les commandements sont ultra simples et facilement compréhensibles ce qui facilite surement l'effort intellectuel de nos gaziers sur le terrain.


test tom clancy end war ps3 image (11)     test tom clancy end war ps3 image (12)

Mais avant tout, la troisième raison vient totalement révolutionner le genre. Pour ce faire, les développeurs ont intégré une reconnaissance vocale diablement efficace. Ainsi, en appuyant sur la touche R2, et en ayant pris soin de brancher son casque micro sur la console of course, on peut décrier exactement les mêmes ordres que l'on avait fait avec notre pauvre pad seul. Le jeu prend de la sorte une toute autre dimension, puisque l'on a vraiment l'impression de se retrouver aux commandes d'une armée, dans un Poste de Contrôle éloigné de l'action mais totalement intégré à la tactique développée in situ.


test tom clancy end war ps3 image (13)     test tom clancy end war ps3 image (14)




Super Technologique Rouste ?

Toutefois, si les développeurs ont pris la peine de prendre le problème du bon coté pour nous offrir un jeu rythmé et agréable grâce à la réactivité et la précision sans aucune faille de la reconnaissance vocale, ils ont probablement oublié de se poser un problème qui est : dans STR le S signifie stratégie. Et de stratégie ce jeu manque cruellement. En fait, les concepteurs ont intégré comme bien souvent un système à trois données où chacun a une cible favorite et un prédateur déterminé. Ici, les hélicos sont friands des tanks qui adorent la chair à canon que sont les troupes, les troupes étant les destructeurs des hélicos.


test tom clancy end war ps3 image (15)     test tom clancy end war ps3 image (16)

En bref, c'est du niveau de la poule qui est mangé par le renard qui lui même est mangé par le serpent qui se retrouve être la proie de la poule... Si le stratagème n'est pas nouveau, il est poussé à son paroxysme dans ce jeu ce qui le vide en partie de son intérêt. On se trouve donc régulièrement dans la situation où l'on voit ses tanks se faire déchirer par les hélicos ennemis et l'on n’a d'autre solution que d'envoyer les ingénieurs bazarder les hélicos. Certes, il faut bien prendre quelques positions pour les troupes ce qui amène un peu de vie mais c'est à peu près tout ce qui varie.


test tom clancy end war ps3 image (17)     test tom clancy end war ps3 image (18)

L'ensemble amène alors tout droit notre jeu vers un sempiternel recommencement, et ce en dépit de quatre modes de combats que sont Assaut, Raid, Siege et Conquest. Ces quatre termes sont suffisamment parlant même aux plus néophytes pour que l'on se passe de les décrire en précision. Cela est d'autant plus vrai que le scénario du jeu ou même le Théâtre de Guerre qui impose de jouer les mêmes cartes 24 heures durant, poussent à cet extrême bien inconvenant. On se lasse alors assez vite du scénario et l'on ne retient que le mode online malgré le défaut majeur que nous venons d'évoquer.


test tom clancy end war ps3 image (19)     test tom clancy end war ps3 image (20)




Conclusion

A l'aune de ce test, c'est donc tout aussi circonspects que l'on se trouve. Mais ce qui détonne repose sur le fait que ce n'est pas ce sur quoi l'on aurait pu anticiper que cela survient. Car s'il est une chose dans ce jeu qui nous a tout à fait bluffé, c'est la facilité de prise en main des commandes vocales, si l'on peut s'exprimer ainsi, et la réactivité de ce système que l’on n’a pas réellement réussi à prendre à défaut si ce n'est en tentant d'injurier nos troupes pour que le soft ne puisse pas trouver de synonyme adéquat.


test tom clancy end war ps3 image (21)     test tom clancy end war ps3 image (22)

Reste alors l'insatisfaction de nous trouver en présence d'un procédé tout à fait convainquant mais qui est exploité par un jeu qui l'est beaucoup moins si tant est que l'on espérait trouver un STR et non un simple jeu de batailles sans âme. On est alors bien plus proche d'un jeu à la Bladestorm que d'un vrai wargame fin et capricieux. Même les upgrades de nos troupes qui restent profitables ne parviennent pas à remonter notre jugement global. On espère donc que la reconnaissance vocale soit reconduite pour que l'on puisse enfin avoir un STR sur console, sachant qu'avec ce type de commandes il devrait être jouable.


Tom Clancy's End War est disponible sur PS3 à partir de 59.00 €


+ Les plus
  • Commandes vocales parfaites
  • Modes de jeu Online
  • Upgrade des troupes
- Les moins
  • Caméra
  • Peu de réelle stratégie
  • Graphiquement à la traine

Notes

  • Graphisme Si l'ensemble n'est pas laid, on ne peut pas dire que les prouesses dans le domaine nous aient réellement emballés. Les environnements sont assez grossièrement détaillés et la palette de couleur est bien tristounette. En outre, et c'est un point qui fâche également dans son pendant jouabilité, la caméra ou du moins les caméras sont loin d'offrir la distance de vue escomptée pour pouvoir parler de stratégie et de maitrise du terrain.
    6/10
  • Bande son La bande son dans sa grande majorité est de très bonne facture. Les doublages ras des pâquerettes sont tout à fait dans la veine d'un jeu assez manichéen mais finalement dans la droite ligne de ce que les équipes de développeurs du monde entier s'évertuent à nous balancer comme stéréotypes. En outre, lors des commandes vocales, le son baisse automatiquement ce qui évite que l'on hurle pour rien.
    7/10
  • Jouabilité Les commandes vocales sont terriblement efficaces et c'est surtout cela que l'on a souhaité retenir. Mais à coté de cela, le choix d'offrir des caméras qui donnent la même visibilité du champ de bataille que les troupes que l'on contrôle fait perdre une part non négligeable de possibilité de stratégie militaire à un soft qui ne faisait déjà pas des étincelles en la matière sans cela.
    8/10
  • Durée de vie Si l'on n'avait pris en compte que le mode campagne, on aurait alors été hyper sévère tellement ce passage obligé et véritable tutoriel est long et sans intérêt. Mais voilà, il y a le fameux mode théâtre de Guerre, simili MMO qui propose des affrontements mondiaux sur plusieurs semaines et dont on ne doute pas qu'il sera longuement fréquentés par tous les belliqueux du globe.
    7/10
  • Scénario Sachant le pédigrée de Tom Clancy, on est nettement sur la retenue concernant le scénario de ce soft. Si sa probabilité est tout à fait crédible, on en vient presque à l'ignorer devant la répétition des escarmouches qui le composent et lui font finalement perdre sa saveur.
    5/10
  • Note générale On a en fait été emballé par ce jeu en deux moments bien particulier. La première fois lors de la découverte du système de commandes vocales et ses premières applications sur le terrain. La seconde dès les premiers instants dans le mode Online même si l'on s'est fait démonter les premières fois. Au delà de ces deux instants fugaces, on s'est donc trouvé plutôt contrits de constater que l'idée de départ avait été partiellement galvaudée par le choix de faire un STR intégrant un minimum de stratégie. Il ne nous reste donc plus qu'à espérer une suite qui retienne son système de commandes tout en y mettant une réelle composante stratégique.
    6/10
  • Partager ce contenu :
Dans le même style
  • Test Tom and Jerry Tales
    Tom et Jerry ne finiront donc jamais de se courir après. Aujourd'hui, c'est à vous que revient la difficile mission d'empêcher Tom d'attraper Jerry. Mais Jerry n'est pas une petite souris innocente : son but est tout simplement de ...
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire