Test Xyanide

Le par Jérôme R.  |  0 commentaire(s)
Article n° 251 - Test : Xyanide (120*120)

Que de versions pour en arriver à ce Xyanide sur XBox ! En 2D sur GBA, puis sur téléphone mobile, voilà que le jeu de tir qui passe en version ultime 3D sur nos XBox ! Est-ce pour autant un digne successeur de la génération shoots 2D ' Notre test complet va vous le révéler...

Introduction

Xyanide GBAPrévu à l'origine pour sortir en 2004 sur la console de Microsoft, Xyanide est un de ces projets sabordés qui a péniblement atteint les étales des boutiques cet été aux USA. Sans pouvoir en franchir les frontières, au grand dam des shooteurs invétérés que nous sommes. Chanceux, les possesseurs de PSP pourront sans doute en profiter officiellement courant 2007 dans une version remasterisée pour la console portable. En attendant, voilà de quoi il en retourne pour cette version import XBox.





Un shoot en 3D "véritable" '

Xyanide 3C'est qu'en période de MMORPG, Virtual Intelligence et tutti quanti, il peut sembler un peu farfelu de traîner dans son vieux carton à périphériques périmés ce que l'on nommait avant joypad... joystick. Le shoot'em up, qui a fait les heures de gloire des salles d'arcades et la fortune des cafetiers en périphérie de collèges dans les années '80 est aujourd'hui un genre délaissé. On a bien tenté de lui redonner un second souffle à coups de sauce 3D, il faut bien avouer que la majorité des titres proposés se sont bellement vautrés, à quelques exceptions près. Alors pourquoi s'étaler sur quelques pages pour un soft qui du multijoueur ne connaît que le duo et s'avère aussi stratégique que le saut à l'élastique ' Tout simplement parce que le pari des développeurs, Playlogic, semble plutôt réussi cette fois-ci !



Histoire et équipement

Loin loin dans le futur futur, vous allez devoir appliquer le jugement (jugement !) final en conduisant en exil la pire-méchante-vilaine-aïe-pas-les-affaires entité jamais capturée dans tout l'univers ('nivers...). OK, les scénarios de shoot'em up n'ont jamais eu le Goncourt, on sait un peu tous pourquoi. Reste que l'intro du jeu est servie par une cinématique aguichante, couverte d'une aura mystique qui vous accrochera assez pour rester motivé et en savoir plus. D'autres cinématiques interviendront pendant le jeu, vous permettant d'envisager un sens à donner à toute cette étrangeté. L'animation finie, c'est clair : il va falloir vous accrocher !


Xyanide 1Vers l'infin et au-delà... enfin, presque !
Jusqu'à la fin des temps, le shoot restera un jeu où immerger et préserver son vaisseau, robot ou peu importe, au milieu d'un flot ininterrompu de tirs sera un plaisir. La tradition est ici respectée par les différentes vagues successives qui tenteront d'écourter votre périple. La principale différence avec les classiques du genre est qu'ici la 3D est réellement profonde : bye-bye les sprites en images pré-calculées, les fonds hors de portée ! Dans Xyanide, tout repose sur une 3D qui n'a pas fini de vous emmêler les pupilles : vaisseau, ennemis et tirs profitent de la profondeur de champ. Ainsi, on admet que vos ennemis arrivent la plupart du temps du fond de l'écran. Sans avoir toute leur précision, vos tirs peuvent tout de même atteindre ces cibles qui n'encombrent pas encore de leur présence votre actuel plan spatial. Bien sûr, une fois qu'elles vous auront rejoint au premier plan, il sera probablement un peu plus complexe de jongler avec vos trajectoires pour échapper aux tirs, aux collisions, et accessoirement annihiler cette menace frétillante.

C'est d'ailleurs là que le jeu innove, nécessitant l'utilisation du stick gauche pour vous déplacer librement sur le premier plan de l'écran, et celle du stick droit pour arroser gaiement toute cette vermine spatiale à 360 degrés. Comme cela pouvait paraître un peu trop évident, les développeurs ont eu la riche idée d'attribuer à votre arme principale 2 types de fonctionnement, ainsi qu'un super missile verrouillable. Le basculement de l'arme principale se fait d'une gâchette, pour peu que vous ayez identifié le type d'ennemi auquel vous êtes confronté. En effet, chaque type d'ennemi à son tir approprié et il vous sera souvent pénible de constater qu'il faut presque le triple d'impacts pour vous en débarrasser alors qu'un simple basculement d'arme aurait aidé à réduire l'envahissement sous lequel croule votre écran.


Boss et gameplay

A cet armement, s'ajoute donc les missiles, qui vont nécessiter que vous déplaciez une cible au-dessus des zones à atteindre. Si celles-ci sont clairement identifiées sur l'écran, il demeurt délicat de presser une gâchette et déplacer une visée alors qu'on vous arrose copieusement de projectiles. L'usage de ces missiles, pas 100% vitale pour passer l'essentiel des niveaux de Xyanide, vous sera souvent essentiel pour lutter contre le second ennemi qui accompagne les boucliers des boss de fin de niveau : le temps. En effet, chaque boss dispose de sa réserve de temps attribuée. Non content de vous arroser de tirs, vagues ennemies, pièces amovibles et autres surprises, sachez que le chrono arrivé à zéro signifiera la perte pure et simple de votre vaisseau. Dur mais justifié !

Xyanide 5Justifié entre autre par les bonus que certains ennemis détruits vous laisseront en cours de route. Pas facilement identifiables, ils se regroupent pourtant sous 4 catégories : défensifs, offensifs, super-bombes et boucliers. Un petit plus qui rajoute à la confusion des commandes, déjà nombreuses pour un simple shoot'em up ! Mais pourtant, ces dernières une fois maîtrisées vous procureront un plaisir de jeu inédit. Vous découvrirez peut être ainsi la transe du shooteur, l'extase du vol entre les nuées de tirs environnantes ! Une sensation que je vous expliquerai en conclusion.

Petit plus pour vous permettre de rallonger la longueur de vos parties, différents niveaux de difficulté sont accessibles dès le premier lancement. Le niveau le plus bas vous permettra de vous habituer avec les commandes et le mode de fonctionnement du jeu, tandis que ceux supérieurs entameront progressivement tant vos réflexes que votre fatigue oculaire. Pour optimiser vos chances d'affronter le boss final, notez que les parties peuvent se jouer à deux. Une option pratique pour se défaire plus rapidement de la plupart des coriaces ennemis que propose Xyanide, mais qui apportera également plus de confusion avec la profusion de tirs en vigueur !


Conclusion

Graphiquement, Xyanide sans être bluffant s'avère de bonne facture. Assez d'ennemis variés pour motiver l'envie d'aller plus loin, bien que les plus faibles d'entre eux amènent une certaine répétition. De "petits" boss de milieu de niveau assez épuisants pour qu'on y gâche un ou deux bonus chèrement acquis, voire qu'on y laisse une carcasse de vaisseau. Les gardiens des fins de niveaux sont quant à eux magistraux, voir gargantuesques ! A leur taille et la quantité de modules qu'il faudra détruire pour les neutraliser on peut opposer l'évidence de points faibles, mis la plupart du temps en avant par des verrouillages cibles apparents. Pressé par le temps, un mauvais timing vous fera vite découvrir qu'il est vital de donner des priorités aux différentes parties à détruire pour pouvoir envisager d'atteindre le cœur du problème sans trop subir le harcèlement de nuées de subalternes.
Xyanide 2  Xyanide 4
Côté décors, Xyanide se résumera à de longs couloirs, nantis d'intersections que vous pourrez librement prendre, que vous désinfecterez tel un implacable nettoyant WC chassant la bactérie. Ces derniers, parfois sérieusement répétitifs, restent assez variés du fait des plans originaux que procure un shoot tout en 3D : tout au long de votre partie, la caméra pivotera, changeant d'angle de vision tout en conservant cette priorité de profondeur avec vos ennemis. Résultats garantis sur un affichage grand format ! Ce petit détail influe également sur la difficulté du jeu : certains le trouveront déjà assez complexe par ses nombreuses commandes et abdiqueront sûrement face à ces histoires de caméra arbitrairement mobile pendant l'action. Pourtant, c'est ici la réelle dimension du soft, Xyanide est un shoot'em up spectacle qui offre une utilisation de la 3D exclusive dans le genre.
Xyanide 6 Xyanide 7
Au design classique de la S.F. on rajoutera quelques musiques technoïdes bien senties, en parfaite concordance avec l'agitation qui peut encombrer l'écran. L'univers de Xyanide, bien glauque, mécanique, est desservi par des bruitages fidèles aux standards appropriés. Ce sera donc bien souvent un régal que de faufiler son vaisseau entre les tirs, jonglant entre les différentes armes pour débarrasser au plus vite de la menace grouillante qui vous sépare de votre but. Dans sa catégorie, ce shoot est l'idée ultime, même s'il fait partie d'une catégorie qui mériterait d'avoir EN GROS "interdit aux épileptiques" sur sa pochette ! Etre bon à Xyanide ne se résume pas à tirer vite et bien. Non, pour dominer le jeu, il vous faudra savoir faire abstraction du second plan, qui bien qu'en perpétuel mouvement n'est là que pour vous distraire. Anticiper l'arrivée de vos futurs ennemis pour concentrer vos déplacements dans l'esquive de tir. En adoptant cette façon de jouer, vous pourrez parcourir sans trop de difficulté les niveaux du jeu, bien qu'au final il vous en coûtera peut être un peu de ne pas réellement avoir profité de l'environnement dans lequel vous évoluez. Concentré sur l'action, vous raterez en effet la majeure partie de l'activité, quitte à demander à votre voisin si c'était joli ! Mais c'est le prix à payer pour être un héros et découvrir les secrets de Xyanide.

XYANIDE (Playlogic – version testée : NTSC/US)







+ Les plus
  • Un shoot 3D vraiment jouable
  • Une ambiance particulière
  • Le jeu à 2 sur même écran
- Les moins
  • Des niveaux parfois longuets et répétitifs
  • Manque de variété des ennemis courants
  • Points faibles des boss de fin de niveau trop facilement identifiables

Notes

  • Graphisme Une belle 3D malgré l'univers confiné du jeu, des ennemis qui se renouvellent juste assez pour ne pas tomber dans l'ennui, des cut-scenes particulièrement efficaces... l'ensemble est plutôt spectaculaire une fois animé sur écran.
    8/10
  • Bande son Une bande son technoïde rythmée à souhait compense des bruitages autrement classiques.
    7/10
  • Jouabilité Avec sa prise en main particulière, Xyanide rebutera sûrement pas mal de joueurs qui souhaitaient simplement se défouler 5 minutes. Mais passé cette difficulté, le jeu s'avère particulièrement souple et prenant.
    7/10
  • Durée de vie S'il est finissable en une poignée d'heures dans ses niveaux de difficulté les plus simples, Xyanide donnera du fil à retordre même aux joueurs les plus expérimentés en mode avancé.
    6/10
  • Scénario "Toi gentils. Eux méchants. Tue ! TUE !". Un scénario pour un shoot n'a jamais fait sa valeur. Malgré tout, Xyanide propose un contexte original, assez intriguant pour motiver l'envie de le finir.
    4/10
  • Note générale Mission réussie pour ce shoot tout en 3D, parfaitement jouable, original et maniable. Après un temps d'adaptation, le joueur sera hypnotisé par l'action proposée dans cette exploration, bien que la variété ne soit pas particulièrement au rendez-vous. Incontournable pour les fans du style.
    8/10
  • Partager ce contenu :
Dans le même style
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire