Piratage de comptes Twitter de personnalités : un Britannique arrêté en Espagne

Le par Jérôme G.  |  3 commentaire(s)
twitter-analyst-day

Nouvelle arrestation dans le cadre de l'affaire du piratage de Twitter en juillet 2020 doublé d'une arnaque au Bitcoin. Un Britannique connu en tant que PlugWalkJoe a été interpellé en Espagne.

Le département de la Justice des États-Unis a annoncé l'arrestation en Espagne d'un ressortissant britannique âgé de 22 ans. Joseph O'Connor a été inculpé pour son rôle dans le piratage de comptes Twitter l'été dernier.

En juillet 2020, des comptes Twitter de personnalités comme Joe Biden, Barack Obama, Elon Musk, Jeff Bezos, Bill Gates, ainsi que d'entreprises telles que Apple et Uber avaient été usurpés pour notamment diffuser des messages frauduleux.

Ces messages demandaient l'envoi d'une somme en bitcoins, avec la promesse d'en gagner le double en échange. Plus de 130 comptes Twitter ciblés et une arnaque au don de Bitcoin qui avait atteint plus de 100 000 dollars via 400 paiements vers des adresses Bitcoin.

twitter-jeff-bezos-hack-arnaque-bitcoinCapture ; crédits : Krebs on Security

Dans cette affaire embarrassante pour Twitter, le réseau social de microblogging avait expliqué que des attaquants avaient ciblé un petit nombre de ses employés avec du spear phishing par téléphone dans le but d'obtenir des identifiants et un accès à des outils internes du groupe. Pour cela, ils avaient été dirigés vers une page de phishing imitant la connexion à un VPN de Twitter.

Un peu trop bavard et sûr de lui

Au New York Times, Joseph O'Connor s'était identifié en tant que PlugWalkJoe. Krebs on Security l'avait également présenté en tant que j0e et un SIM swapper notoire. Il avait déclaré que d'autres individus avaient obtenu des identifiants de Twitter pour prendre le contrôle de comptes après avoir trouvé un moyen de pénétrer dans le canal de messagerie interne Slack de Twitter.

" Ils peuvent venir m'arrêter. Je me moquerais d'eux. Je n'ai rien fait. " En plus de l'attaque de Twitter du 15 juillet 2020, le ministère américain de la Justice inculpe Joseph O'Connor pour des " intrusions informatiques liées à des prises de contrôle d'utilisateurs de TikTok et Snapchat ", et le cyberharcèlement d'une victime mineure.

Pour le piratage de Twitter, le cerveau présumé a été condamné en début d'année à une peine de trois ans dans une prison pour jeunes adultes. Au moment des faits, l'Américain Graham Clark - aujourd'hui majeur - était âgé de 17 ans. Il a plaidé coupable et avait été inculpé en juillet dernier au même titre que l'Américain Nima Fazeli (22 ans) et le Britannique Mason Sheppard (19 ans).

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Ulysse2K online Connecté VIP icone 48000 points
Le #2138071
Mais non, c'est Trump qui essaye de revenir sous un faux profil.

Sans rire, c'est quand même très récurent ces fuites/piratages de comptes. On a l'impression que c'est à la portée de tout utilisateur un peu débrouillard.

Et on veut tout nous mettre en ligne ? (Windows 365, Cloud, etc ...) Et bien bonne chance...

" Ils peuvent venir m'arrêter. Je me moquerais d'eux. Je n'ai rien fait. "... Il crâne mais quand il verra ce qui va lui tomber dessus, il rira déjà moins.
jacob13 away Absent VIP icone 6026 points
Le #2138087
Ulysse2K a écrit :

Mais non, c'est Trump qui essaye de revenir sous un faux profil.

Sans rire, c'est quand même très récurent ces fuites/piratages de comptes. On a l'impression que c'est à la portée de tout utilisateur un peu débrouillard.

Et on veut tout nous mettre en ligne ? (Windows 365, Cloud, etc ...) Et bien bonne chance...

" Ils peuvent venir m'arrêter. Je me moquerais d'eux. Je n'ai rien fait. "... Il crâne mais quand il verra ce qui va lui tomber dessus, il rira déjà moins.


Quand je pense que l'on développe le télétravail qui va être un portail d'entrée pour tous les petits joueurs de ce style.
Le #2138107
jacob13 a écrit :

Ulysse2K a écrit :

Mais non, c'est Trump qui essaye de revenir sous un faux profil.

Sans rire, c'est quand même très récurent ces fuites/piratages de comptes. On a l'impression que c'est à la portée de tout utilisateur un peu débrouillard.

Et on veut tout nous mettre en ligne ? (Windows 365, Cloud, etc ...) Et bien bonne chance...

" Ils peuvent venir m'arrêter. Je me moquerais d'eux. Je n'ai rien fait. "... Il crâne mais quand il verra ce qui va lui tomber dessus, il rira déjà moins.


Quand je pense que l'on développe le télétravail qui va être un portail d'entrée pour tous les petits joueurs de ce style.


Ca m arrange bien le teletravail, mais c est vrai que beaucoup de donnees sensible se trouvent digitalisées a cette occasion, et donc exposé a du hack sous toutes ses formes.

Cela dit, je nuancerais, etant donné que la majorité de ses donnés sont d or et deja digitalisées, teletravail ou pas.

Vous donnez tous votre nom/adresse/numero de telephone a la banque, votre travail et autres entreprises tierces qui finissent sur le net non ?
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire