Ubisoft : le prochain gros rachat du marché du jeu vidéo ?

Le par Mathieu M.  |  2 commentaire(s)
Ubisoft nouveau logo

Le marché du jeu vidéo se concentre depuis l'année dernière et les rachats se multiplient. Et le prochain rachat en vue pourrait concerner l'éditeur français Ubisoft.

Le marché du jeu vidéo a assisté à plusieurs rachats d'envergure ces derniers mois : après le rachat de Zenimax (Bethesda) l'année passée, Microsoft a renouvelé le tir avec Activision Blizzard, puis Sony a suivi avec Bungie...

Selon des informations de Bloomberg, un autre géant du secteur ne pourrait prochainement être racheté, mais pas forcément au profit de Microsoft ni Sony.

Ubisoft nouveau logo

Selon Bloomberg, Ubisoft intéresserait actuellement plusieurs fonds d'investisseurs, ses sociétés de capital-investissement, notamment Blackstone Inc. et KKR & Co. aurait manifesté leur intérêt pour la société française. Malgré tout, aucune négociation ne serait entamée pour l'instant, il n'est pas encore certain que l'actionnaire principal soit de toute façon disposé à signer quoique ce soit.

Car Ubisoft a maintes fois résisté aux tentatives d'OPA : Yves Guillemot de la famille fondatrice de l'éditeur détient toujours 15% de parts. L'éditeur affiche des résultats en dent de scie avec un cours en bourse très fluctuant. L'action a ainsi plongé en un an, passant de 84,60€ en janvier 2021 à 51€ à peine en mars cette année. Le groupe affiche une capitalisation boursière de 4,8 milliards d'euros.

Malgré tout, l'éditeur compte sur ses prochaines sorties et franchises pour remonter la barre et renouer avec le succès. Par ailleurs, le groupe partage de grandes ambitions et cherche à se diversifier, notamment en adaptant ses franchises en produits dérivés, séries, films et même parcs d'attractions...

Le groupe a régulièrement résisté aux offensives du groupe Vivendi, mais depuis la situation a changé et Yves Guillemot avait confié en février dernier souhaiter examiner toute offre qui se présenterait. Il faut dire qu'entre temps, Ubisoft a également été énormément critiqué pour différentes affaires de harcèlement sexuel couvertes par de hauts cadres du groupe.

Ubisoft a également été largement chahuté après ses annonces concernant les NFT mais également la présentation de certains projets, notamment le prochain Ghost Recon repoussé à une date indéterminée, tout comme Beyond Good and Evil 2 toujours dans l'impasse.

La question du rachat se fait donc de plus en plus réaliste pour le groupe.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Le #2161911
Personne ne doute qu'Ubisoft constitue une pépite mais pas forcément une pépite d'or...

Trop de licenses laissées à l'abandon et d'autres poussées à l'extrême recyclage pour des raisons de rentabilité ou de cibles marketing dont les joueurs n'ont que faire...

Des décisions prises par une poignée de soit-disant visionnaires mégalos du jeux vidéo qui, entre 2 harcèlements, ont poussé des idées bancales parties en échecs cuisants...

Les racheter pour assainir tout ça et se concentrer sur les vraies attentes des joueurs sans compromis et chouchous internes surprotégés ne serait pas une mauvaise idée, finalement.
Safirion online Connecté VIP icone 42675 points
Le #2161929
Si c'est pour que ça tombe entre les mains des USA ou de la Chine, non merci
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire