Virgin Galactic obtient le feu vert de la FAA pour emmener des touristes dans l'espace

Le par Christian D.  |  6 commentaire(s) | Source : CNBC
virgin-galactic-vss-unity-spaceshiptwo

Dans la foulée des derniers vols d'essai, Virgin Galactic a officiellement obtenu de la FAA le feu vert l'autorisant à emmener des passagers dans l'espace.

La firme Virgin Galactic a passé ces dernières années à peaufiner les technologies qui vont lui permettre de proposer cette nouvelle activité qu'est le tourisme spatial. Emmener des passagers aux limites de l'amosphère terrestre pendant quelques minutes avant de revenir sur Terre sera sans doute la nouvelle attraction pour touristes spatiaux aisés d'ici peu.

Alors que les technologies semblent maintenant être bien maîtrisées en s'appuyant sur le principe de l'avion-fusée largué depuis un avion porteur à haute altitude pour n'avoir à faire que la dernière étape de l'ascension avant de revenir se poser sur Terre, il manquait encore le feu vert pour une exploitation commerciale.

SpaceShipTwo VSS Unity

Il vient d'être donné par la FAA (Federal Aviation Authority), autorisant une exploitation commerciale, après celui que la firme avait reçu pour pouvoir mener ses essais en vol.

De quoi redonner du souffle au cours en Bourse après un début d'année marqué par l'incertitude des délais supplémentaires imposés par la crise sanitaire mondiale, retardant d'autant la possibilité du démarrage de l'activité.

L'avion-fusée de Virgin Galactic pourra transporter jusqu'à 6 passagers sous la supervision de deux pilotes. La firme avait dévoilé l'été dernier l'habitacle haut de gamme de SpaceShipTwo, avec hublots, caméras pour immortaliser le moment et baie panoramique.

Virgin Galactic SpaceShipTwo habitacle

Mais il faudra tout de même débourser au moins 200 000 dollars pour obtenir un ticket pour l'espace proche, avec déjà 600 réservations à honorer. La firme doit aussi encore réaliser plusieurs vols d'essai, dont un avec Sir Richard Branson à son bord, avant de commencer à prendre des touristes spatiaux, ce qui ne sera sans doute pas avant 2022.

Un petite rivalité avec Jeff Bezos, qui souhaite également faire un tour dans l'espace à l'occasion du premier vol avec passager de sa société Blue Origin, pourrait hâter le vol du milliardaire britannique.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
zzepx away Absent VIP icone 5344 points
Le #2135379
Si ça polluait j'aurais râlé.
Yves6 offline Hors ligne Vétéran icone 2320 points
Le #2135380
Le tourisme qui bouffe tout sur terre s'attaque a l'espace.

L'empreinte carbone du tourisme dans l'espace?
Kimyh offline Hors ligne Vétéran avatar 2021 points
Le #2135392
Ils ont vraiment que a à foutre.
BombingBasta away Absent Vénéré icone 3049 points
Le #2135394
Cramer de quoi alimenter je ne sais combien de familles en énergie pour un an juste pour pouvoir aller à 100 km d'altitude...

"Tout va bien les gars, y'a pas de mur, FONCEZ !"
Anonyme
Le #2135402
Quelle bande de !@/$#% !!
FRANCKYIV away Absent VIP icone 54303 points
Premium
Le #2135412
zzepx a écrit :

Si ça polluait j'aurais râlé.


Dans tous les cas t'aurait râlé ...

T'es un Français bordel !!!
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire