Véhicules électriques : Volkswagen se voit devant Tesla en volume d'ici 2025

Le par Christian D.  |  5 commentaire(s) | Source : CNBC
Volkswagen ID Buzz 01

Volkswagen a de grandes ambitions dans l'électrique et pense rejoindre Tesla en termes de ventes d'ici trois ans.

Herbert Diess, patron du constructeur allemand Volkswagen, a estimé lors d'un entretien au Forum de Davos que son groupe devrait rejoindre Tesla en termes de ventes d'ici 2025.

La firme a consacré de gros efforts pour proposer ses premiers véhicules électriques de série avec la gamme ID. qui offre une alternative pour chaque segment : citadine (VW ID.3), SUV (VW ID.4), et désormais équivalent du combi VW avec le ID.Buzz, et mis en place une stratégie complète, de la plate-forme modulaire MEB aux sites de production dédiés en passant par la quête des approvisionnements.

Volkswagen ID3 01

Volkswagen ID.3

Le dirigeant ne s'émeut pas outre mesure de l'insolente valorisation de Tesla par rapport à celle de Volkswagen et lui reconnaît des qualités liées à son rôle de pionnier et au développement de sites fortement automatisés qui ont permis de passer d'une production de quelques dizaines de milliers d'exemplaires annuels à plusieurs centaines de milliers.

Production et stratégie se mettent en place pour l'électrique

Tout en observant les bons résultats de son concurrent et la pertinence de son modèle économique (ce qui n'a pas toujours été le cas), Volkswagen revendique l'expérience de la production de masse de véhicules et de la maîtrise de la logistique et des sous-traitants.

Maintenant que les éléments de production sont en place, le constructeur peut accélérer le mouvement au rythme des sorties de nouveaux modèles, avec une franche ambition de migration vers les motorisations électriques.

Volkswagen ID5 03

Volkswagen ID.5

Il reste le problème de l'approvisionnement en composants électroniques, élément qui a fortement perturbé le secteur automobile ces deux dernières années, alors que les nouveaux véhicules en demandent toujours plus.

Herbert Diess indique toutefois observer des signes positifs à partir du second semestre de l'année, avec une pression moindre sur la logistique et sous réserve que de nouveaux événements ne viennent pas perturber ce retour progressif vers plus de normalité.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
onezero offline Hors ligne Vétéran icone 1808 points
Le #2163853
Sacrément prétentieux, un tantinet provocateur !

Mais bon comme ils se sont fait choper en bidouillant les ODB des voitures au mazout, ils n'ont plus trop le choix il faut être les meilleurs ... Ou simplement le faire croire
belaid12002 offline Hors ligne Vénéré avatar 2810 points
Le #2163856
faut dabord baisser les prix
des gars qui ont 50.000€ pour une voiture y en a bcp
skynet offline Hors ligne VIP icone 89022 points
Le #2163857
belaid12002 a écrit :

faut dabord baisser les prix
des gars qui ont 50.000€ pour une voiture y en a bcp


Faut voir le TCO total !
Sur ma zozo je fais un plein (400 km) pour 4€, soit 10€ les 1000 km
Pratiquement aucun coût de maintenance dessus...
CaptainNemo offline Hors ligne Héroïque icone 805 points
Le #2163860
Faire du cash pour le prochain véhicule moins cher a bien marché chez tesla avec la model 3.

Quand la model 2 tesla va sortir avec une très grande production et moins cher qu une Zoé ce sera très dur pour WV.

Un autoradio qui fait coussin péteur avec le clignotant avec l'option celui de Glaude n'est pas prêt d'être copié ailleurs.
En ne virant pas celui qui a eu l'idée cela débride toutes les autres inovations .

Voitures sans entretient tesla retarde les révisions rien avant 100 000 km ..
Lustuccc offline Hors ligne Vénéré icone 4380 points
Le #2163891
belaid12002 a écrit :

faut dabord baisser les prix
des gars qui ont 50.000€ pour une voiture y en a bcp


Au contraire, c'est la base des économies d'échelle, que les grands fabricants appliquent sur tout modèle populaire.

Sachant qu'il y a une grande demande, on en produit beaucoup dès le départ, ce qui baisse le coût par unité énormément.
Les premiers exemplaires, on les vend à perte, mais on fait connaître le produit, ce qui mousse encore plus la demande, sachant qu'on va recouper nos coûts, et bien plus par la suite.

C'est ce que Tesla est sur le point de pouvoir faire, car après 10 ans de croissance quasi exponentielle, ils n'ont encore "que" 5 usines, dont 2 qui démarrent.

En comparaison, Renault-Nissan en a environ 35, Toyota 40, GM 90, Ford 70, VW 110 et Stellantis 160 !

Si les grands de l'auto n'appliquent pas les économies d'échelle maintenant, c'est qu'ils ne veulent toujours pas cesser de vendre leurs moteurs à explosions qui leur profitent tant par leur complexité, leur fragilité et toutes les dépenses qui viennent avec.

Mais ils sont sur le point de ne plus avoir le choix et lancer la vraie saine compétition, enfin.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire