Test du Yeedi Mop Station : le robot aspirateur laveur avec station d'auto-nettoyage

Le par Christian D.  |  0 commentaire(s)
Yeedi Mop Station 22

La Yeedi Mop Station propose une grosse évolution dans le domaine des robots aspirateurs / laveurs en utilisant un robot avec un système de serpillères tournantes plus efficace que les lingettes humidifiées habituelles et surtout une véritable station de lavage des mopettes avec décrassage, lavage à l'eau claire et même récupération de l'eau sale dans un bac de collecte ! C'est donc la promesse d'un lavage des sols efficient et d'un entretien autonome des serpillères. Laver ses sols sans les mains, est-ce vraiment possible ?

Un robot aspirateur / laveur avec sa station de lavage

Si les robots aspirateurs sont désormais courants, certains modèles proposent une fonction de lavage qui se résume souvent à humidifier le sol avec une serpillère humide grâce à un petit réservoir d’eau de quelques centaines de millilitres. Le nettoyage des sols sera alors succinct et les traces incrustées resteront visibles.

Pour des besoins plus conséquents (et peut-être plus proches de la vie quotidienne et de ses petits accidents), certains robots aspirateurs / laveurs ajoutent une station de lavage à leurs fonctions.

C’est le cas du modèle de la marque Yeedi avec sa Yeedi Mop Station qui, tout en proposant des fonctions de robot aspirateur classique avec cartographie des lieux et détection d’obstacles, offre des fonctions de lavage plus élaborées.

Yeedi Mop Station 18

Cela passe par un socle comprenant un double réservoir, mais aussi un système de double serpillère mobile sous forme de deux disques tournants sous le robot et capables de nettoyer les sols plus en profondeur.

Yeedi Mop Station 14

Les utilisateurs de robots aspirateurs / laveurs le savent : la fonction lavage demande un certain nombre de manipulations vite pénibles, mais difficiles à éviter sous peine de laisser émaner de mauvaises odeurs si les serpillères restent souillées et humides.

Autant dire que cela peut vite devenir fastidieux et constituer un frein à cet usage. Avec la Yeedi Mop Station, le socle, certes imposant, est une véritable station de lavage qui va nettoyer seule les serpillères au fur et à mesure du lavage des sols, avec collecte de l’eau sale et séchage, sans nécessiter d’intervention humaine !

La Yeedi Mop Station est en vente au prix officiel de 649,99 €, vous pourrez actuellement la trouver à 649,99 € sur Amazon avec la livraison gratuite, ou bien encore à 614 € sur AliExpress avec le code FRSEP30 et la livraison gratuite depuis la Pologne.

Comment cela fonctionne-t-il ? Découvrons déjà les différents éléments de la station de lavage et du robot.



Des serpillères rotatives, des bacs de collecte

La Yeedi Mop Station se compose d’un robot aspirateur / laveur et de sa station de lavage qui fait aussi office de station d’accueil pour le robot en mode aspiration seule. Le robot aspirateur / laveur, tout d’abord, reprend le format habituel du genre, à savoir une machine à la coque circulaire bardée de capteurs pour cartographier les pièces de la maison puis les reconnaître tout en évitant les obstacles.

Yeedi Mop Station 02

La face supérieure est unie à l’exception d’un bouton d’alimentation et d’une caméra pour la cartographie et le positionnement (technologie VSLAM) qui permettra un appairage rapide pour l’application mobile pilotant le robot. Un bouton Home permettra d’interrompre le nettoyage ou de ramener automatiquement l’appareil à sa station de charge.

Yeedi Mop Station 05

Yeedi Mop Station 07

Sous l’appareil , on retrouve le système avec deux roues crantées pouvant se surélever pour passer les petits obstacles et plusieurs groupes de capteurs pour éviter les chutes dans les escaliers.

Si vous avez des escaliers, un accessoire présent dans la boîte permettra d’en borner le seuil et d’indiquer clairement au robot la zone à éviter.

La partie aspiration passe classiquement par une brosse latérale souple excentrée ramenant la poussière vers une brosse principale centrale qui la collectera dans un réservoir à poussière, l’air passant ensuite par un filtre HEPA pour éviter un relargage.

Un capteur permettra de repérer la présence d’un tapis. En mode aspiration simple, le robot augmentera automatiquement sa puissance d’aspiration tandis qu’en mode lavage, il évitera la zone pour ne pas l’abîmer.

La tranche avant du robot aspirateur Yeedi comprend classiquement un pare-chocs mobile qui alertera le robot sur la présence d’un obstacle. Plusieurs groupes de capteurs aident l'appareil à se situer et à anticiper les obstacles.

Yeedi Mop Station 10

Yeedi Mop Station 11

Dans la partie inférieure et arrière du robot, un double bac séparé, l’un pour la poussière, l’autre servant de réservoir d’eau, est présent. Le bac à poussière reste de petites dimensions et demandera de le vider régulièrement.

En ne possédant pas de tourelle supérieure, le robot aspirateur Yeedi offre une faible hauteur qui lui permettra de se glisser facilement sous les meubles à pieds et les tables basses.

Yeedi Mop Station 18

La station d’accueil et de lavage est quant à elle relativement imposante, car elle comprend un bac d’eau propre et un bac de collecte d’eau sale. Un compartiment inférieur sert à la recharge du robot avec un dispositif permettant un nettoyage des serpillères et leur séchage, l’eau souillée étant collectée dans le bac correspondant.

Yeedi Mop Station 16

Yeedi Mop Station 21

On trouvera également à l’avant un compartiment pour ranger les serpillères de rechange et un outil de nettoyage des picots laveurs des serpillères présents à la base.

Yeedi Mop Station 22



Mieux laver avec mouvement tournant et pression

Pour commencer, il faut d'abord passer par l'étape de la première cartographie des lieux qui permettra au robot de se repérer et de le programmer pour nettoyer certaines pièces à certaines heures et selon différents paramètres (puissance d'aspiration, débit d'eau, nombre de passages...).

Pour découvrir son environnement, le robot utilise la technologie VSLAM passant par un capteur optique et des capteurs de détection d'obstacles. La technologie est un peu ancienne par rapport aux capteurs LiDAR des dernières générations et la machine s'aide souvent de son pare-chocs pour définir une première carte.

Gare aux objets mobiles et bibelots laissés sur son chemin, il ne fera pas forcément dans la dentelle, même si, une fois les lieux connus, il se montrera beaucoup plus délicat et saura s'arrêter avant de taper.

Cette première étape se fait normalement en mode robot aspirateur pur, en ôtant les serpillères, avec les fonctionnalités habituelles de ce type d'appareil. Mais la vraie différence de la Yeedi Mop Station se révèle une fois les serpillères rotatives positionnées sous le robot.

Yeedi Mop Station 20

Yeedi Mop Station lavage 02

En offrant une vitesse de rotation élevée (180 tours / mn) et une pression appliquée de 10 Newtons pour les plaquer au sol, le robot propose une expérience de nettoyage plus intense que la majorité des robots laveurs qui se contentent de passer une serpillère humidifiée traînée derrière eux.

Doté d'un capteur sous la coque détectant la présence de tapis, le robot évite la zone plutôt que de passer dessus. Attention donc aux tapis barrant la totalité d'un passage, le robot restera bloqué.

Gare aussi aux fils électriques, rubans et autres ficelles traînant au sol, le risque est grand de les entortiller autour de l'axe des serpillères et d'entendre le robot appeler à l'aide.

Yeedi Mop Station lavage 03

Le robot de la Yeedi Mop Station peut décrasser le sol et nettoyer des taches tenaces grâce à ses serpillères tournantes et relativement épaisses. Lorsqu'il l'estime nécessaire, le robot revient à la station de lavage et active le deuxième gros atout de l'équipement : le décrassage des serpillères.

Yeedi Mop Station 14

Yeedi Mop Station 15

Pour ce faire, il revient à son socle de charge qui est équipé de deux réservoirs (3,5 litres chacun !), l'un d'eau claire et l'autre servant de collecte de l'eau souillée. Un système de pompe diffuse l'eau sous le robot vers les serpillères pour les nettoyer, aidé par des rails marqués de picots sur lesquels passent les disques des serpillères.

Yeedi Mop Station 13

L'eau sale est dans le même temps aspirée vers le bac de collecte ("Disposal Tank") et le robot peut poursuivre son programme de nettoyage avec des serpillères débarrassées d'une bonne partie des saletés accumulées.

Yeedi Mop Station eau sale

Tout ceci se fait sans intervention humaine, sinon pour remplir le bac d'eau propre et vider le bac d'eau sale de la station de lavage, sans oublier de remplir le réservoir embarqué du robot qui servira à humidifier régulièrement les serpillères.

A l'usage, pour éviter les mauvaises odeurs, il faudra penser à vider régulièrement le bac d'eau sale et nettoyer plus franchement les serpillères une fois de temps en temps pour étendre leur durée de vie.

Pour ce qui est de l'autonomie, le robot, avec sa batterie de 5200 mAh, promet en principe 3 heures de fonctionnement. Sans aller forcément jusque là, il est tout à fait capable de nettoyer plusieurs dizaines de m2 sans flancher.

Pour une surface testée d'un peu plus de 50 m2 (un peu moins en réel, plus proche de 35 à 40 m2, le robot ne passant pas absolument partout), le nettoyage des sols a demandé une bonne heure de fonctionnement, avec au retour environ 58% de batterie restante. Pas si mal.



Une application mobile pour tout piloter

Pour faire fonctionner la Yeedi Mop Station au maximum de son potentiel, il faudra passer par l'application Yeedi disponible gratuitement sur les portails de téléchargement.

Après création d'un compte, il suffira de faire reconnaître au robot un QR Code pour assurer l'appairage. Quelques manipulations supplémentaires pour faire reconnaître le réseau WiFi du domicile et le robot ainsi que sa station de lavage sont prêts à l'usage.

Yeedi Mop Station accueil Yeedi Mop Station demarrage

A partir de là, l'utilisation de l'application est assez simple et reprend les bases de ce type de produit. Une fois la cartographie créée, il est possible d'identifier les pièces et de créer des zones d'exclusion ou au contraire des zones de nettoyage spécifiques.

Yeedi Mop Station cartographie Yeedi Mop Station zones

A gauche : cartographie en cours ; à droite : pièces identifiées et zonage

Le choix des options n'est pas forcément aussi riche que d'autres applications, mais on retrouve l'essentiel et la présentation est plutôt claire, avec une interface en français (écrite et vocale quand le robot s'exprime).

Lancer le nettoyage n'est pas beaucoup plus compliqué. On aura le choix de nettoyer selon les pièces identifiées ou par zones que l'on aura soi-même définies et l'on aura accès à différents paramètres : nombre de passages, puissance d'aspiration et débit d'eau, avec possibilité de définir des ordres de passage.

Yeedi Mop Station applicationYeedi Mop Station nettoyage

La fonction "programme de nettoyage" permet de définir des horaires de lancement du nettoyage et une répétition (jour, semaine, week-end), laissant une grande latitude pour planifier le nettoyage de son habitation.

Yeedi Mop Station consommables Yeedi Mop Station VSLAM

Consommables et conseils

Deux boutons complètent l'interface sur le côté. L'un permet d'activer un lavage des serpillères et l'autre lance un mode séchage de ces dernières, là encore pour éviter qu'elles restent humides longtemps et émettent des odeurs désagréables.



Conclusion

La Yeedi Mop Station propose une nouvelle expérience de lavage des sols d'une habitation en assurant un nettoyage plus intense grâce à ses serpillères rotatives mais aussi en intégrant dans son socle de charge une station de lavage de serpillères.

Tout se fait à l'intérieur de la station, projection d'eau puis récupération de l'eau sale dans un bac spécifique, ce qui ne demandera donc presque pas d'intervention humaine, hormis l'évacuation de l'eau polluée et une petite maintenance (un coup de brosse sur les picots nettoyeurs, un rinçage plus abondant des serpillères une fois de temps en temps).

Yeedi Mop Station 19

On apprécie la simplicité des manipulations et le vrai coup de main apporté par la Yeedi Mop Station quand votre intérieur ne peut pas se contenter d'un simple passage de lingette humidifiée sur le sol.

En rez-de-chaussée proche d'une cour sableuse et avec un animal de compagnie habitué à s'aventurer en extérieur, la poussière et les taches au sol peuvent vite s'accumuler, sécher et résister.

Yeedi Mop Station lavage 01

La Yeedi Mop Station, avec ses serpillères tournantes appliquées avec une pression, se révèle alors bien plus efficace que les robots aspirateurs / laveurs traditionnels, même de génération récente.

L'atout de la station de lavage intégrée a toutefois ses inconvénients : elle est plutôt encombrante (il faut loger les deux bacs, eau propre et eau sale), avec la nécessité de laisser un certain espace libre autour (la faute en partie à la technologie de positionnement VSLAM utilisée, moins précise que le LiDAR) mais surtout assez bruyante !

Yeedi Mop Station lavage 06

Entre largage de l'eau propre via une pompe dans la zone de lavage et bruits de succion pour aspirer l'eau sale, le lavage des serpillères du robot ne passera pas inaperçu, avec un petit air de machine à café de bistrot.

Le robot lui-même suit des itinéraires qui semblent parfois un peu erratiques et sa technique de positionnement imposera que les pièces soient suffisamment lumineuses pour qu'il puisse s'y retrouver. C'est aussi l'un des inconvénients du VSLAM.

(NB : un second exemplaire du Yeedi Mop Station s'est montré beaucoup plus précis dans ses itinéraires comme dans son retour à sa station de lavage avec un placement direct quasi-parfait à chaque fois, au lieu d'errements pendant 30s à 1 mn autour de la station).

La dernière crainte porte sur la durée de vie de ce type de produit. Difficile d'estimer sur un simple test de quelques jours combien de temps fonctionneront les pompes de la station de lavage tandis qu'il faudra aussi surveiller d'un oeil l'usure des consommables (brosses de la fonction aspirateur, serpillères...). Pour ces derniers, une estimation de leur durée de vie est fournie dans l'application.

Hormis ces points qui méritent réflexion (surtout pour des superficies réduites) mais qui pourront sans doute être en partie gommés dans des versions ultérieures, la Yeedi Mop Station a cet énorme avantage de nettoyer elle-même ses serpillères et de les sécher. Autant de tâches que vous n'aurez pas à faire !

La Yeedi Mop Station est en vente au prix officiel de 649,99 €, vous pourrez actuellement la trouver à 649,99 € sur Amazon avec la livraison gratuite, ou bien encore à 614 € sur AliExpress avec le code FRSEP30 et la livraison gratuite depuis la Pologne.



+ Les plus
  • Une vraie station de lavage
  • Deux serpillères rotatives avec pression au sol
  • Décrassage et séchage autonome des serpillères
  • Bonne autonomie
  • Simplicité d'utilisation (maintenance et application)
- Les moins
  • Station de lavage encombrante
  • Beaucoup de bruit lors du nettoyage des serpillères
  • Itinéraires du robot parfois confus (NB : corrigé sur un modèle de série, beaucoup plus précis que l'exemplaire testé)

  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire