L'apprentissage et l'enseignement moderne du C++

Le
Mathieu STEFANI
Bonjour tous,

Comme le dit le sujet, j'cris ce post pour parler et dbattre autour d=
e l'apprentissage et l'enseignement _moderne_ du C++.

En effet, comme vous le savez sans doute, dans la majorit des cursus inf=
ormatiques (tout du moins, en France), l'on retrouve toute une partie sur l=
'apprentissage de la programmation, et sur le C++.
De mon point de vue, il s'agit de l'un des langages les plus complexes =
apprhender, ce qui rend son enseignement trs dlicat. Les cours dis=
penss dans les diffrentes coles se doivent d'tre rigoureux, en =
rduisant le plus possible les approximations que l'on pourrait y trouver=
.

Cependant, de ma propre constatation, au sein du corps enseignant, rares so=
nt les enseignants se tenir au gout du jour (l'informatique tant un =
secteur voluant trs vite), et imposer une relle rigueur dans l=
es cours dispenss aux lves. Au final, on se retrouve donc avec un =
cours plutt approximatif, aux exemples mal choisis et idioms et pratique=
s courantes pas toujours respectes.

C'est pour cela que je souhaite instaurer le dbat, avec des personnes d'=
exprience, venant de l'industrie mme, et ayant dans la plupart des ca=
s vu voluer le langage, voire son enseignement (dans les diffrents bo=
uquins, cours, ). En outre, avec l'arrive rcente du nouveau standa=
rd C++11, cela risque de remettre pas mal de choses et de cours en question=
.

Pensez-vous qu'il est pour l'instant trop prmatur d'introduire certai=
nes notions et fonctionnalits de C++11 dans les cours actuels ? Pensez-v=
ous que cela rentre dans le cadre de la renaissance du C++, et doit=
donc faire parti de l'enseignement moderne du C++ ? A l'heure actuelle, ra=
res sont les bouquins ayant t mis jour pour C++11 ( part les b=
ouquins faisant tat de TR1). Cela ne risque donc t-il pas de poser un pr=
oblme au niveau des ressources disponibles pour les tudiants ?

D'autre part, certains cours de C++ se basent et supposent, de la part des =
tudiants, qu'ils possdent dj des bases en C. Ainsi, ces cours r=
eposent sur des notions acquises en C. Pensez-vous qu'aujourd'hui, en 2011,=
cela a t-il encore rellement un sens ? Scott Meyers nous disait que l'u=
tilisation de C++ rassemblait 4 entits :
- le C
- L'orient objet
- La programmation gnrique avec les templates
- la STL

Est-il donc encore, en 2011, rellement productif et justifi de passer=
par la case C avant d'introduire le C++ ?

Enfin, si aujourd'hui, on vous demandait d'enseigner le C++, quelles seraie=
nt les lignes directrices de votre cours ? Quel serait le plan de v=
otre cours ? Passeriez-vous du temps pour vrifier les acquis du =
C, ou bien vous concentreriez-vous exclusivement sur le C++, ses pratiques =
et ses idioms en voquant les parties hrites du C lorsqu'il le faut=
?


Si je pose ces questions, c'est car j'aimerais rcolter l'avis de personn=
es ayant pass de nombreuses annes dans l'industrie, et non pas seulem=
ent dans le domaine accadmique. Les deux ne sont, selon moi, pas incompa=
tible, et peuvent travailler ensemble.

Cordialement.
  • Partager ce contenu :
Vos réponses Page 6 / 6
Trier par : date / pertinence
Jean-Marc Bourguet
Le #24208701
(Marc Espie) writes:

Moi, j'utilisais les "virtual memory files" sur les DPS7 (Bull). Ce que
je faisais ressemblait à ça :
http://developers.sun.com/solaris/articles/virtual_memory_arrays.html
mais adapté au système hôte.



J'ai lu un peu en diagonale, mais c'est pas ce genre de truc qui conduit
a de l'overcommit ?..



Je penche plutot pour une implementation userspace de l'overcommit.

A+

--
Jean-Marc
FAQ de fclc++: http://www.cmla.ens-cachan.fr/~dosreis/C++/FAQ
C++ FAQ Lite en VF: http://www.ifrance.com/jlecomte/c++/c++-faq-lite/index. html
Site de usenet-fr: http://www.usenet-fr.news.eu.org
Jean-Marc Bourguet
Le #24211511
Wykaaa
Jean-Marc Bourguet a écrit :
(Marc Espie) writes:

Moi, j'utilisais les "virtual memory files" sur les DPS7 (Bull). Ce que
je faisais ressemblait à ça :
http://developers.sun.com/solaris/articles/virtual_memory_arrays.html
mais adapté au système hôte.


J'ai lu un peu en diagonale, mais c'est pas ce genre de truc qui conduit
a de l'overcommit ?..



Je penche plutot pour une implementation userspace de l'overcommit.



Overcommit, et alors ?



J'ai pas de probleme avec l'overcommit tant que ca concerne que les
processus qui le désirent explicitement; donc une implémentation userspace
ne me gène pas.

La manière dont c'est géré sous Linux (tous les processus sont concernés et
on tue au hasard quand des problèmes arrivent) ne me convient pas du tout.
Mais depuis des années, c'est désactivé sur tous les systèmes que j'ai
vérifiés.

A+

--
Jean-Marc
FAQ de fclc++: http://web.archive.org/web/*/http://www.cmla.ens-cachan.fr/~dosreis/C++/FAQ
C++ FAQ Lite en VF: http://www.ifrance.com/jlecomte/c++/c++-faq-lite/index.html
Site de usenet-fr: http://www.usenet-fr.news.eu.org
Poster une réponse
Anonyme